Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y parle de ce que j'aime , de ce que je fais , de ce que je vois ou entends et parfois , je pousse un petit coup de G...

14 Nov

Tranche de nuit....

Publié par Mélissa  - Catégories :  #fremenina, #Colère !

 

Je vous avais raconté il y a plus de 5 ans un instant de vie qui tourne au drame, l'histoire d'Antoine, qui restera gravé à vie dans ma mémoire.

 

 

L'hôpital, si sécurisant puisse-t-il, normalement, être ou paraître détient des tranches de vies heureuses ou malheureuses.

Quand on a choisi de consacrer sa carrière à soigner les plus jeunes, les petits patients nous épatent le plus souvent, par leur courage et leur force, par la rapidité d'évolution de leur état de santé, cette capacité qu'ils ont à se rétablir, personnellement, la plupart me scotchent littéralement !

 

Ces derniers jours, je me suis occupée (plus particulièrement, parce que la charge de travail me le permettait et parce que la nuit, on prend plus le temps) d'un petit garçon incroyable et dont l'histoire est incroyablement triste et révoltante. J'ai quitté mon service tous les matins de ce dernier week-end en ayant envie de l'emmener avec moi, pour lui donner un peu de répit, un peu de douceur et de chaleur humaine.

Il a 12 ans, il vit en famille d'accueil, ne voit que ponctuellement son père biologique, sa mère ne se manifeste jamais, il voit le juge pour enfant une fois par an !

Il vit dans cette famille depuis 4 ans, ne s'y trouve pas bien, dit que quand il leur dit qu'il a mal on ne le croit pas et pourtant, ce petit garçon de 12 ans a un cancer, un très méchant sarcome, pour lequel il a déjà été opéré plusieurs fois (notamment pour des métastases cérébrales), il a subi des cures de chimiothérapie, il souffre, dans sa chair et dans son coeur, tout son être n'est que souffrance. Il est hospitalisé chez nous depuis plus de 15 jours, sa famille d'accueil ne vient pas le voir, il n'a la visite que de son papa avec qui les liens sont fragiles. 

 

Je suis atterrée, révoltée, folle de colère de penser que cette famille d'accueil, qui a été recrutée par l'Aide Sociale à l'Enfance, sélectionnée par des professionnels de la petite enfance puisse se comporter ainsi, avec tant de mépris, d'inhumanité.....

 

Mais comment peut-on être à ce point sans coeur ???? Je ne comprends pas !

 

A mon petit niveau, j'essaie donc, à chaque fois que je le peux de donner, d'écouter, de panser, de compenser et le voir sourire me remplit le coeur !

Commenter cet article

Melle Bulle 15/11/2016 21:41

ça me révolte toujours autant de constater que des familles d'accueil sont maltraitantes à ce point. En tant qu'assistante sociale, je me suis plus que concernée et j'espère que très rapidement, nous arriverons à donner un gros coup de pied dans la fourmilière de la protection de l'enfance en France, pour le bien être des générations en devenir. Car commencer comme ça la vie ... ça ne devrait pas exister !
Pour ouvrir les yeux des gens sur le monde et plus particulièrement sur le monde de l'hôpital (vu par une assistante sociale), j'ai créé ma page facebook en espérant un jour écrire un livre ... N'hésite pas à venir livrer ton témoignage là bas :) https://www.facebook.com/Assistantesocialeetfemmeduxxiemesiecle/

gilberte 15/11/2016 14:52

je ne sais quoi dire cella et si injuste .je connais un peu le sort de ces enfants en famille d accueil mon mari a été dans cette situation mais il y a longtemps .j avais espere que ca c était amélioré mais je voit que certaine famille n ont pas changé .heureusement que c est un minimum de famille a agir comme ca .courage mélissa je vous embrasse bien fort gilberte

vivi 14/11/2016 21:26

Je ne sais pas si tu te souviens mais pendant ma formation j'avais fait un stage dans un foyer de l'enfance.... juste avant Noël.... terrible ce que les enfants peuvent déjà trimballer comme valoches derrière eux alors qu'ils n'ont que 2 ou 3 ans.... Et oui, la vie en famille d'accueil n'est pas toujours rose, comme on pourrait le leur souhaiter.
Quelqu'un que je connais voulais postuler pour être famille d'accueil... "pour le fric". Et puis, elle a finalement décidé de faire famille d'accueil "pour chats" parce que "c'était moins d'emmerdes et que ça rapportait plus".... Toi comme moi ne sommes pas prêtes pour entendre des choses pareilles, et ne le serons jamais, et je partage ta colère, ton incompréhension et ta révolte.
Pour changer de sujet, laisse-moi te souhaiter tu sais quoi avec un jour d'avance, et t'embrasser <3

arlette 14/11/2016 21:15

comme c'est triste, pauvre enfant ....la vie est injuste
bises Mélissa

Archives

À propos

J'y parle de ce que j'aime , de ce que je fais , de ce que je vois ou entends et parfois , je pousse un petit coup de G...